Skip to content
Profite de 37 résumés pour seulement 17€ par mois J'en profite

Se balader dans la nature pour trouver de nouvelles idées

dirt road between forest trees

Lorsque nous sommes à la recherche de nouvelles idées, nous avons tendance à nous enfermer dans nos bureaux ou dans des environnements urbains bruyants. Cependant, une balade dans la nature peut souvent être la solution pour stimuler notre créativité et trouver des idées nouvelles et innovantes. En effet, la nature a des bienfaits insoupçonnés sur notre cerveau et notre imagination. Dans cet article, nous explorerons les raisons pour lesquelles se balader dans la nature peut aider à trouver de nouvelles idées, ainsi que les différents moyens de maximiser ces bienfaits.

Les avantages de la nature pour la stimulation de la créativité

La nature peut être une source d’inspiration pour de nombreuses personnes et permettre une stimulation de la créativité. En effet, se balader dans la nature va nous aider à trouver de nouvelles idées. On peut être confronté à de nouveaux stimuli, de nouvelles couleurs, de nouveaux sons, de nouvelles odeurs et de nouvelles sensations tactiles. Ces expériences sensorielles peuvent aider à libérer l’esprit de ses pensées habituelles et à favoriser des pensées plus créatives et originales.

De plus, la nature offre un cadre propice à la réflexion et à la contemplation, permettant ainsi de se recentrer sur soi-même et de favoriser l’émergence de nouvelles idées. Enfin, la nature peut également aider à réduire le stress et l’anxiété, deux facteurs qui peuvent inhiber la créativité.

african american male walking with dog in park
Photo by Zen Chung on Pexels.com

« Les PDG ont de la chance, c’est les seuls qui peuvent gérer leur temps pour aller marcher en forêt »

Yann Darwin

Prendre le temps de se reconnecter avec la nature peut être extrêmement bénéfique pour notre bien-être mental et notre productivité. En effet, les cadres supérieurs et les dirigeants d’entreprise ont souvent un emploi du temps chargé, mais ils ont la possibilité de planifier des moments pour se détendre et s’inspirer de la nature. Cette pratique pourrait être adoptée par tout un chacun, car les bénéfices ne sont pas réservés qu’aux PDG. La nature offre une source inépuisable d’idées et de perspectives différentes, qui peuvent nous aider à résoudre des problèmes ou à trouver des solutions créatives.

Créer des espaces vides pour laisser de la place à la créativité

Créer des espaces vides est une autre technique pour stimuler la créativité lors d’une balade en nature. Cela signifie faire de la place dans votre esprit en vous libérant de toutes les pensées et distractions inutiles. Cela peut être obtenu en éteignant son téléphone portable, en faisant taire ses pensées et en se concentrant simplement sur la nature qui vous entoure. En faisant cela, vous vous permettez de vous vider l’esprit et de vous concentrer sur vos pensées et vos idées. Cette pratique peut non seulement aider à trouver de nouvelles idées, mais aussi à réduire le stress et à améliorer la concentration et la clarté mentale.

woman in gray cardigan playing a violin during daytime
Photo by Clem Onojeghuo on Pexels.com

Einstein savait qu’il ne pouvait pas résoudre un problème en restant sur le même niveau de conscience. Pour laisser de la place dans son esprit, il sortait son violon et se mettait à jouer quelques gammes. Au bout de quelques minutes, son esprit s’était concentré sur le violon et avait ainsi modifié l’état de conscience. C’est alors que la solution à son problème lui parvenait comme par magie. D’autres astuces sont disponibles dans le résumé en français du livre Don’t Believe everything You Think. Le livre est disponible uniquement en anglais sur Amazon.

Les entretiens d’embauche de Steve Jobs

Le leader d’Apple, dont j’ai décortiqué la routine journalière avait une façon atypique de mener les entretiens d’embauche. Plutôt que de se contenter d’un simple face-à-face dans un bureau, Jobs invitait les candidats à se balader en extérieur pour trouver des idées. Il aimait parcourir les chemins de randonnée, les parcs et autres espaces verts pour discuter avec les postulants. Cette méthode était connue sous le nom de « co-walking ».

Pour Steve Jobs, la marche en plein air était une façon de stimuler sa créativité. Mais aussi de mieux connaître les candidats. En marchant côte à côte, les deux personnes étaient plus à l’aise et pouvaient discuter plus librement. De plus, la marche permettait de créer un environnement propice à la réflexion et à l’inspiration. Jobs estimait que cette méthode permettait de mieux cerner les candidats. Il pouvait ainsi déterminer s’ils étaient en phase avec la culture de l’entreprise. Cette approche non conventionnelle était un reflet de la personnalité de Jobs et de son désir de toujours penser différemment.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top